[Jeux Vidéo] E3 ou GamesCom ?!

Bonjour à toutes et à tous,

Je dois vous avouer que je suis un peu confus, j’avais comme projet de vous faire une review complète du salon de L’E3, et devais donc vous parler des conférences de Microsoft, Sony et autres après celle de Nintendo.

« Bah pourquoi tu l’as pas fait alors ? » Alors déjà parce que je mets toujours un certain temps à écrire un article, comme le montre le nombre hallucinant d’articles sur  ce site. Mais c’est surtout parce que durant cet habituel temps de réflexion / glande je me suis rendu compte d’une chose : je ne souvenais plus du tout de ce que j’avais vu durant ces conférences, ou plutôt, aucune annonce ne m’avait vraiment marqué. Choc et stupeur, un salon comme l’E3, qui habituellement me vend du rêve par paquets de 10, m’a cette année laissé complétement dans le vague.

Et ce constat m’a laissé perplexe, l’E3 c’est quand même sensé être le plus grand salon du jeu vidéo au monde, avec des shows gigantesques et les promesses de jeux déments pour les années à venir. Sauf que cette année non, j’ai rien ressenti.

Je n’avais vu aucun jeu qui m’ait vraiment scotché, comme l’avaient fait en leurs temps Zelda Twilight Princess, la présentation de la Wii ou même Watch Dogs plus tard. Après je ne dis pas que tous les jeux montrés avaient l’air mauvais, clairement pas, mais tout ça manquait cruellement d’originalité, de nouveauté.

Les suites ….. le retour !

Parce que ça pour en avoir, il y en avait de la grosse licence. En vrac, Tomb Raider, Gears of War, Uncharted, Assasin’s Creed, Rainbow Six, Dishonored et j’en passe des tonnes, j’ai vraiment eu l’impression d’être noyé sous un flot de jeux peu innovants. A force de sortir tous les ans, certains jeux sont difficilement différenciables de leurs ainés et le pire c’est que même entre elles ces licences se ressemblent de plus en plus, ce qui nous laisse avec les mêmes trailers ultra cinématographiques, avec musiques épiques, ralentis et actions scriptées pour les phases de gameplay.

Le problème, c’est que du coup ces jeux je ne les attendais pas du tout, ils étaient même déjà prévus et annoncés avant les conférences pour la plupart. Donc aucune surprise et une hype au ras des pâquerettes.

Sony le Survivant

Alors que tout espoir semblait perdu, c’est finalement Sony (qui n’est pourtant pas forcément dans mon cœur) qui à su s’élever un peu au milieu de ses concurrents en proposant des jeux sortis d’outre tombe. Les gros moment phares de cet E3, c’était l’annonce du retour de Final Fantasy 7 en remake HD (oui vous avez bien lu , tout le monde du jeu vidéo s’est ébahi sur un remake HD, c’est dire comme l’E3 était pauvre cette année) mais aussi le retour de la saga qui à détruit Sega : Shenmue !  Ah et ils ont aussi parlé de The Last Guardian mais celui ci étant comparable à un Duke Nukem Forever niveau temps de gestation que je préfère m’attarder sur des jeux qui sortiront dans moins de 10 ans.

En jouant sur le fan service Sony ne s’est pas trompé et semble avoir « remporté » cet E3, en donnant aux joueurs ce qu’ils désirent le plus et pas forcément ce dont ils ont vraiment besoin, du genre, des bons jeux innovants. On pourra me reprocher de ne pas avoir parlé de Horizon Dawn qui semble assez intéressant et qui est bien une nouvelle licence (Youhou !), mais tout d’abord je n’ai pas trop été emballé par ce jeu contrairement à pas mal de monde et surtout c’est que ce jeu est complétement passé en dehors de mon champ de vision durant le salon. Avec toutes les grosses franchises jetées à mon visage, j’ai finalement loupé quelques jeux qui finalement avaient le mérite d’être originaux.

 Ils étaient parmi nous depuis le début !

C’est en réalisant que j’avais peut être loupés certains jeux vraiment intéressants que j’ai décidé de prendre d’avantage de temps, pour me lancer dans une phase de recherches à travers divers articles et autres reviews. Je me suis rendu compte que j’étais bien passé a coté de certains jeux très prometteurs, ou qui avaient au moins le mérite de proposer autre chose que de l’action Hollywood style.

J’avais un peu ri en découvrant le tout penaud Martin Sahlin, créateur du jeu Unravel, le brave homme avait ramené une peluche en laine du personnage du jeu et tremblait de tout son corps sur scène. J’ai d’abord trouvé ça ridicule mais c’était finalement assez touchant maintenant que j’y repense, c’est pas souvent qu’on voit ce genre de comportement pendant un salon ou pendant les phases de marketing en général.  Son jeu n’a pas pour but de révolutionner l’univers de la plateforme  mais possède bien une touche visuelle poétique bien à lui et j’ai donc hâte de pouvoir mettre ma main dessus.

En parlant de style graphique, s’il y en a bien un qui a su me bluffer c’est celui de CupHead, un jeu 2d de plateforme qui s’annonce bien hardcore et complétement délirant, avec un look de vieux dessin animé au rendu ultra fluide et une bande son au jazz fou qui promet des séquences vraiment endiablées. Un gros coup de cœur pour le moment.

Et pour terminer dans la section des jeux un peu en retrait mais qui ont beaucoup de potentiel je dois vous parler de Ashen, qui plonge le joueur dans un univers brumeux et mélancolique, où il devrait coopérer avec d’autres joueurs pour se frayer un chemin dans divers donjons truffés de pièges. Un action Rpg dont on ne sait pas encore grand chose mais je garderais définitivement dans mon viseur.

Donc voilà c’était mon compte rendu de l’E3 (Comment ça c’est de la GamesCom qu’il faut parler maintenant ?). Je sais que je suis bien en retard mais finalement le message que je veux transmettre ici est assez intemporel, ce qui me botte le plus dans un jeu vidéo maintenant c’est le risque qu’il prend, sa manière de se démarquer ou de me surprendre. Et j’espère que vous aussi vous essayerez à l’avenir de voir au delà de ce que vous propose les gros éditeurs.

Même si moi aussi j’attends avec impatience Fallout 4 …

 

[Jeux Vidéo] L’E3 fait le mois

Bonjour à toutes et à tous,

Si, comme moi, vous êtes amateur de jeux vidéos, alors le nom de l’E3 doit vous être familier. Si ce n’est pas le cas je vais vous présenter brièvement cet événement incontournable pour les joueurs comme pour les professionnels de ce média. Il s’agit d’un gigantesque festival ayant lieu à Los Angeles, pendant lequel les gros studios nous présentent leurs futurs jeux en préparation pour les années à venir.

Ce festival se découpe en deux temps: tout d’abord les conférences des grandes puissances vidéo ludiques (Sony, Nintendo et Microsoft, rejoints récemment par les grands éditeurs Ubisoft, Electronic Arts, etc.) puis le salon lui même divisé en plusieurs stands où journalistes et youtubers peuvent venir tester les jeux. Si le salon était à la base réservé uniquement aux professionnels, il semblerait que cette décision vienne à changer et que le public puisse désormais y accéder via invitations, on reste quand même sur un un événement prestigieux, loin de la plèbe d’un Paris Games Show.

Mais avec la nouvelle vague des médias informatifs de jeux vidéo, qu’ils soient télévisés, papiers ou numériques, l’E3 n’aura jamais été aussi accessible aux amateurs lambdas, les conférences étant même diffusées en direct sur des sites comme Twitch et Youtube, n’importe qui peut s’improviser journaliste d’investigation et récupérer les informations à la source. Manque seulement les petits fours et le champagne mais après un tour au hyper le plus proche et ça devient du journalisme total mon cher Steven !

J’ai donc voulu m’essayer au jeu de la review de conférence en live, expérience amusante mais qui demande encore un peu d’entrainement de ma part, au niveau technique et du du contenu. Je vous invite donc à vous regarder cette vidéo que j’ai enregistré avec l’ami CrustyBat, le son n’est clairement pas au top mais hé, c’est en forgeant qu’on forge.

http://www.twitch.tv/hey_listen_twitch/c/6841911

Plutôt que de vous dresser la liste complète des tonnes d’infos livrées pendant les conférences, je vais surtout revenir sur les points qui m’ont vraiment marqués, c’est plus intéressant pour vous que de lire mon avis sur tous les jeux de sports montrés pendant la conf EA.

Alors où commencer … par Nintendo je pense, c’est la conférence que j’attendais le plus et par conséquent la douleur est encore vive dans mon triste cœur.

Nintendo, transformation activée !

Bon Nintendo c’est des cadors du jeu vidéos hein, et même si ils ne brillent pas vraiment en terme de nouveautés ou de performances niveaux consoles, leurs ventes en consoles portables en font bien des poids lourds malgré tout ce qu’on peut penser.

Et pourtant c’est des gars cools chez Nintendo, ils aiment bien déconner un peu pour leurs conférences, forcément on peu trouver ça ridicule de la part d’un pdg mais bon, chacun fait ça comm’ à sa façon, et pour eux bah, c’est en mode on s’en bat les steacks. Du coup soit on se sent gêné soit on se marre, ou un peu les deux.

Quand je vous dit qu’ils aiment délirer chez Nintendo

 

 

 

 

 

 

 

Donc la conférence commence avec les marionnettes des trois grandes figures de Nintendo : Satoru Iwata, Shigeru Miyamoto et Reggie Fils-Aimé, se transformer peu à peu en  personnage de Star Fox, le trailer du jeu et lancé et … c’est le drame. Le jeu n’est pas très beau, il n’est pas laid non plus hein, mais bon c’est clairement pas le meilleur moyen de commencer une conf’. Le point valorisé sur le jeu est la possibilité de transformer son vaisseau, pour servir en véhicule aérien et terrestre, mouerf, à voir. L’autre jeu montré et Mario Maker, qui vous proposera de creer vos propres niveaux et de les partager en ligne, le concept est sympa, même sil il aurait davantage convenu à la 3DS d’après moi.

J’ai hâte de créer des levels impossible pour faire rager les casu’

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ce concept plutôt amusant, Nintendo s’est subitement rappelé qu’on voulait surout voir des grosses licences alors ils ont enchainés avec Zelda et Metroid. Whaou , trop bien ! Pas trop en fait, c’est pas les épisodes sur Wii U mais des petits jeux sur 3 DS.

 

 

 

 

 

 

 

On arrive ensuite au cas Metroid, et je peux vous dire qu’en tant que gros fan de la licence j’ai eu un sacré choc avec l’annonce d’un nouveau de la licence. Metroid, son ambiance angoissante, son héroïne badass, son bestiaire flippant. Tout ça à la benne pour nous faire un jeu de shoot en coop avec des persos hideux dignes de la premiere DS.

Donc Metroid Prime : Federation Force c’est assez difficile à accepter et ça témoigne bien de l’incapacité de Nintendo à se détacher de ses licences. Si le jeu était sorti sous un autre nom, avec un univers différent, il aurait très bien pu me plaire, mais le fait de vouloir le rattacher de force avec une série pareille je suis complétement contre. En plus ils ont même rajouté un mode « foot futuriste » où l’ont doit faire rentrer une balle dans un but à coup de blasters. Un mode foot sur du Metroid …. je suis colère. Après peut etre que le jeu est fun et qu’il va plaire à beaucoup de monde et au fond j’espère même que ça sera le cas, mais la démarche me plait pas du tout.

Je vais passer vite fait sur les autres jeux, à savoir un nouvel Animal Crossing, sauf qu’en fait non c’est juste un jeu de l’oie (si des gens payent 65 euros pour ça, je perdrais un peu foi en l’univers) et du Fire Emblem qui à l’air vraiment cool, mais je sais pas du tout en quoi il change des précédents.

C’est tout pour aujourd’hui, je vous assure que la suite arrive très bientôt.

[Cinéma] Jurassic World ou « Ma préférence à moi »

 

Oui je sais, je dois arrêter avec mes références cheloues au vielles chansons, surtout qu’en plus le morceau traduit pas à 100% mon avis. Mais tant que ça me fait rire, moi seul devant mon pc qui surchauffe, c’est le seul truc qui m’importe. Bref, j’ai vu Jurassic World et je vous propose de lire un pseudo avis.

Pseudo avis, car après une seule vision et la fâcheuse tendance à me laisser emporter par nostalgie, je ne suis pas encore totalement fixé sur mon avis sur le film.  Le film donc, parlons en, comment le parc-t-il pu ouvrir après les catastrophes arrivées dans les trois premiers films. Et bien c’est simple, ils pouvaient alors ils l’ont fait point.

On va rapidement revenir sur le pitch de base : Le parc est ouvert et attire même de nombreux visiteurs. Les nombreuses attractions et la débauche de technologie sur place confirment que le rêve de John Hammond s’est bien réalisé. On va donc suivre deux jeunes durant leur visite du parc, jeunes qui ne sont rien de moins que les neveux de la directrice du parc. Pendant qu’il crapahutent partout, la demoiselle explique aux sponsors que finalement les gens se sont vite lassés des dinos et leur propose un nouveau dinosaure encore plus grand et plus méchant qui va faire « frissonner » le public. Brillante idée, c’est vrai que le T-Rex de base, c’est pas déjà bien flippant.

Sauf que le bougre, comme tout bon dinosaure dans un film de Jurassic Park, parvient a quitter sa cage et on va donc demander à un éleveur de raptors, joué par Chris Pratt / Harrison Ford 2.0, de traquer la bête. Eeeeeet on va faire une pause là. « Un éleveur de Raptors joué par Chris Pratt », voilà ce qui fait buzzer le film depuis les premiers trailers. Je ne sais pas quelle réaction vous avez eu quand vous avez découvert que les raptors seraient dressés par Chris Pratt mais j’avais trouvé ça énorme. Dans les deux sens, trop gros pour que le film soit sérieux et crédible mais aussi énorme en tant que gros geek qui veut voir des dinos qui se fight.

Je dois avouer que j’ai eu de grooooosses appréhensions avant de voir le film, j’ai toujours trouvé le premier génial pour son univers et la façon dont les dinos faisaient vrais grâce aux animatronics, aujourd’hui encore je trouve qu’il n’a pas vieilli du tout. Et le trailers qui nous envoyaient une débauche de dinos numériques me faisaient un peu peur.

Mais je dois admettre que ce Jurassic World m’a eu, je le trouve pas trop mal, malgré de gros soucis dans le scénar (vraiment, de gigantesques soucis de logiques et de cohérence pour quasiment tous les persos) parce qu’après tout, et ça me désole de dire ça, mais le film n’en a pas besoin pour plaire à notre envie basique de divertissement. Il y a des dinosaures et des scènes d’actions qui les mettent en valeur donc il n’y a pas besoin de logique… Triste, mais vrai. (Si vous voulez une liste de soucis, je vous conseille d’aller lire la review de « l’odieux connard » qui fait ça très bien)

Il y a une autre raison qui m’empêche de détester le film, c’est lien nostalgique qui le lie aux premiers épisodes. Tout d’abord le thème musical ressorti à toutes les sauces, mais qui m’a ému durant le plan d’exposition du parc. Alors oui je suis faible de m’extasier devant un parc entièrement numérique et j’ai bien compris que s’ils jouent autant sur le nostalgie c’est bien pour aveugler les sensibles dans mon genre. Mais je préférè laisser aux autres le devoir de haïr la nature profondément cynique du film, moi tout ce que je veux c’est replonger un peu plus dans le parc du vieux John Hammond. Donc si vous êtes prêt à laisser votre cerveau au placard, allez vous détendre devant un film où on peut voir Chris Pratt rouler en moto accompagné de Raptors.

 

[Jeux Vidéo] Fallout 4

Salut à toutes et à tous !

C’est avec beaucoup de retard (une semaine c’est énorme dans le domaine du gaming, c’est assez pour finir 6 fois un Call of Duty) que je vais vous parler de l’une des annonces les plus dingues de la semaine, voir du mois !

C’est bien sur l’officialisation d’un jeu que les fans de post-apo attendaient comme le Messie : Fallout 4. Tout d’abord teasé via un compte à rebours en ligne, une première bande annonce a enfin été jetée en pâture aux fans avides d’infos. Bande annonce que je me permets de diffuser juste là :

Si tous les codes de la série sont bien respectés il y pourtant un détail qui semble avoir choqué de nombreux joueurs : les graphismes !

En effet on peut retrouver un bon paquet de commentaires cassants sur le niveau visuel de la bande annonce, certains le considérant complétement raté avant même sa sortie. Si en effet j’ai trouvé également que les textures sur le chien étaient légèrement vieillottes, le reste des décors montrés m’ont tout à fait convaincus, et de toute façon ce qui faisait la force de Fallout 3 n’était pas ses graphismes mais bien son ambiance général et son level design, son gameplay et ses quêtes.  De plus, quel est l’intérêt de juger un jeu non terminé, il est tout à fait possible que la version finale soit bien meilleure que celle présentée pour le moment.

Je voudrais aussi préciser qu’avec toutes les déceptions graphiques que l’on a connu après les annonces de Watch Dogs et même avec le récent The Witcher 3, je peux affirmer que je préfére une bande annonce honnête sur le contenu final du jeu. Plutôt que de nous promettre tout et n’importe quoi je veux juste que les Devs prennent leur temps pour nous faire un jeu réussi avant tout dans son gameplay et je m’adapterais aux graphismes qu’ils auront à me proposer ensuite.

Donc si vous voulez en savoir plus sur le jeu je ne peux que vous conseiller de regarder la conférence de Bethesda le 15 juin à l’E3. Mais comme c’est à 3h30 vous pouvez aussi attendre mon compte rendu ici même.

Sur ce, je retourne pulvériser des Fangeux.

[Jeux Vidéo] Compte Rendu de la Dream Hack à Tours

Bonjour à toutes et à tous,

En tant que Chroniqueur Geek pour la chaine Tv Tours j’ai eu l’occasion de réaliser avec l’aide ma collaboratrice Marine Cario un tour d’horizon de la Dream Hack, qui avait lieu à Tours du 8 au 10 Mai.

La vidéo étant réservée de base pour un public néophyte je ne me suis pas lancé dans un véritable résumé de l’événement, ce que je vais pouvoir corriger de suite.

Tout d’abord je dois signaler que je n’ai aucune connaissance dans l’E-sport, mais j’étais quand même conscient de l’importance d’un tel rassemblement dans une ville telle que Tours et c’est pour cette raison que j’ai tenu à en apprendre d’avantage et faire cette vidéo.

Si je pratique le jeu vidéo en tant que hobby, je n’ai jamais vraiment tenté de m’investir dans la compétition ni ne ressent de véritable passion à la suivre. C’est donc avec un œil totalement extérieur que je me suis lancé dans l’aventure.

Après avoir vu des vidéos de l’événement dans d’autres grandes villes , je dois admettre que j’étais d’abord sceptique quant au succès d’un tel spectacle au Vinci, le lieu me semblait un peu trop « étroit » pour accueillir de tels shows.

Et pourtant la salle principale, la plus moderne du bâtiment, a tout fait rempli son job avec une bonne dose de lasers et de néons, la scène avait vraiment la classe et l’ambiance était bien là.

Sur le reste des salles par contre, le rendu était légèrement plus cheap, mais l’installation restait confortable pour les spectateurs et les joueurs , c’est finalement le plus important.

Rien a redire sur l’organisation du salon, très efficace et ordonnée, le seul petit bémol était peut être le manque d’informations et de communication sur les matchs en cours, pour un débutant pour moi il était difficile d’en capter l’enjeu. Et c’est là que l’on remarque que finalement ce rendez vous n’était clairement pas un événement « tout public » mais bien réservé avant tout pour les amateurs d’E-sport.

Mais pour ceux qui ne voulaient pas être de simples spectateurs, il existait un étage prévu exclusivement pour une LAN party gigantesque , réunissant  pas moins de mille joueurs venus du monde entier. Imaginez 1000 pc connectés sur une durée de 3 jours, l’ambiance sur place était incroyable et je n’avais qu’une envie, éteindre la caméra et brancher mon pc pour enchainer les parties.

Au final, cette DreamHack a rencontré un énorme succès et une version 2016 est déjà programmée, et j’espère pouvoir y participer en tant que joueur cette fois.

Merci à l’équipe de Tours Événements pour l’accueil sur place, à l’équipe de Tv Tours pour les innombrables coups de pouce  et bien sur tous ceux impliqués dans la réalisation de cette vidéo.

[News Ciné] This is the movies you are looking for

Après Marvel Studios et DC c’est maintenant à Disney de nous en mettre plein la vue avec l’annonce de leurs projets sur les années à  venir.

Évidemment il est difficile de rester de marbre avec l’apparition de Star Wars et de Civil War sur le même panel, mais c’est aussi le moyen d’avoir la confirmation d’autres projets vraiment bienvenues comme Finding Dory (la suite de Nemo) et Toy Story  4.

Il y a aussi les autres Pixar : Inside Out (ou Vice Versa chez nous) et The Good Dinosaur qui le suivra de près.

Après il reste des films qui auront bien du mal à me faire saliver, le prochain pirate des caraibes qui va surement faire boulot de divertissement et surtout le prochain Alice, auquel je souhaite bonne chance pour relever le niveau d’une franchise vraiment mal partie.

Alors Disney vous vend encore du rêve ou vous commencez a être laissé de cette industrialisation des films de divertissement ?

[News JV] Et dire que c’était la ville,de mon premier amour…

C’est sur cette référence bien ringarde que je vous relaie l’info douloureuse de ce début de semaine.Silent Hills qui devait être édité par Konami et réalisé par les deux géants Kojima et Del Toro ne verra finalement pas le jour.

Tristesse pour de nombreux fans, surtout après le succès qu’avait rencontré la démo/teaser P.T. , le fait d’avoir Norman Reedus au casting (plus connu pour son rôle dans la série The Walking Dead) avait également enthousiasmé la communauté des joueurs.

Cette annulation est le résultat de la séparation polémique entre Konami et Kojima, séparation qui laisse d’ailleurs perplexe pour le futur de la série Metal Gear Solid.

Les conséquences finales de cette séparation devraient être visibles dans les semaines à venir, en attendant les démos de P.T. sont effacées du PSN, ne laissant plus aucune trace de ce projet si prometteur.

 

Nouvel article

Pour fêter l’ouverture du site je vous invite à lire le premier article en ligne, une sorte d’avant première avant sa publication dans le web magazine de Tours de Geek. Je vous en dirai plus très bientôt.

En attendant n’hésitez pas à jeter un coup d’œil juste ici

 

Hey Listen !

Bien le bonjour à tous, c’est avec joie et volupté que je vous annonce l’ouverture du site officiel Hey Listen !

Sur ce site vous pourrez retrouver toutes nos futures émissions, les présentations des membres de l’équipe, des articles sur différents sujets, des projets.

Un max de contenu devrait bientôt arriver alors restez à l’affut !

[Le site est encore plus ou moins en travaux, pour être honnête il s’agit plus d’un premier coup d’œil qu’une vraie version finale]

Tu ne sais rien Jean Neige

Je me suis dit que dans l’attente du tournage du premier (second en fait mais chuuuut, c’est une surprise) épisode de Hey Listen, c’était quand même dommage de laisser le site sans aucun contenu, alors moi je me gêne pas, je vous sors un truc que j’ai écrit à l’avance.

Game of Thrones (de TellTales)

Fiche technique:
Éditeur / Développeur: TellTales Games
Genre: Aventure / Point’n Click
Classification : +18
Solo uniquement
Format épisodique (6 épisodes, dont 3 sortis)

Continuer la lecture de Tu ne sais rien Jean Neige